L'artiste est un auteur nécessaire de la lecture de la ville, non pas la ville des historiens, ni celle des architectes, mais la ville en mouvement, la ville de ses habitants, construite de coïncidences, de décalages de flux, d'entre-deux et de vides...Il est un lecteur sensible, un arpenteur "réactif" au territoire qui peut intervenir dans le cours de la fabrication d'une cité, avant, pendant ou après toute "aedification".
C'est s'immiscer dans des lieux déjà là, déjà habités, encombrés, dans les plis et replis d'une "intimité urbaine" tout autant que dans la grande échelle, celle du territoire...la ville dans toutes ses complexités, visibles et invisibles...
A travers mes déplacements, mes dessins, mes vidéos, je joue des ambiguïtés et cherche où se trouvent encore les espaces de liberté, de non contrôle, d’ouverture, de non « fini », de porosité, de frottement de la ville. Où la question de l’intervention ou de la non intervention est déjà une réponse.

C.R
------------------------------------------------------------------------------------------------------